Comment créer une entreprise sans prendre de risque selon Michael Gerber

À vous qui êtes à la recherche d’infos pour vous aider à créer votre petit business, je souhaite la bienvenue sur mon blog businessblogrentable.fr !  Dernièrement, j’ai partagé avec vous les points de vue et les conseils de grands hommes tels que Bill Gates et Steve Jobs. Aujourd’hui, on va voir ensemble les meilleurs conseils que Michael Gerber nous donne pour créer une entreprise sans prendre de risque.

Qui est Michael Gerber ? C’est l’auteur du livre The e-myth revisited, livre dans lequel il partage ses meilleurs conseils pour créer un business sans prendre de risques. Il parle du business en règle générale.

Par ailleurs, j’aimerais également partager mon expérience personnelle. Puisque, vous le savez peut-être à présent, j’étais auparavant salarié et je gagnais très mal ma vie. Je souhaitais changer de métier, de vie et j’avais de nouveaux objectifs.

Alors justement, qui suis-je ?

J’ai commencé à chercher comment atteindre ces nouveaux objectifs. Et c’est là que je suis tombé dans le domaine de l’entrepreneuriat. Au départ, j’ai tout simplement souhaité me créer un complément de revenus. Vous me connaissez dans le cadre de ce business à l’heure actuelle, mais ça n’a pas toujours été comme ça. Et à l’époque, je souhaitais simplement me générer un complément de revenus et au fur et à mesure j’ai réussi à en vivre. Tout simplement.

Donc, peut-être que tout comme moi vous souhaitez créer un petit business sans prendre de risques au départ. Il se peut que vous soyez salarié et que vous vous disiez j’ai quand même une maison, je n’ai pas envie de bouffer ma maison, de bouffer ma voiture… En bref, vous préférez sécuriser et c’est normal. On va voir immédiatement, dans la suite de cet article.

Premier conseil, un mythe à oublier selon Michael Gerber : tout le monde peut se lancer.

Le premier conseil partagé par Michael Gerber, c’est d’arrêter de croire que tout le monde peut se lancer. Car en fait, c’est plutôt un mythe.  Alors, je vais peut-être en décevoir certains, mais voilà, je vais tout simplement vous le dire, ce mythe est faux !

Pourquoi ? Parce qu’il faut bien faire la différence entre un bon entrepreneur et quelqu’un qui a de bonnes compétences dans un domaine en particulier.

On va prendre un exemple et imaginer un personnage. Florian, cuisinier, fait son métier depuis une bonne dizaine d’années. Et il souhaite maintenant lancer sa propre activité. Il a une bonne idée, il se dit qu’il va proposer des menus ouvriers à 10€,, pour que les ouvriers de son village puissent venir chez lui et manger pour un prix très abordable. Alors le problème, c’est que Florian ne va pas forcément être bon dans la comptabilité, le management et tous les domaines qui tournent autour de l’entrepreneuriat. Peut-être également l’acquisition de clients, etc. Il ne va pas forcément être à son aise dans tous ces domaines-là.

Je suis désolé de vous dire ça, parce que, peut-être vous disiez-vous, moi je suis bon dans un domaine, je vais me lancer… eh bien non, ça ne suffit pas !

Par contre, je ne vous demande pas de tout connaître, dans tous les domaines ! Je vais simplement vous demander d’en apprendre un peu plus sur tout ce qui est marketing, finances, comptabilité, etc. Il ne faut pas de tout savoir, il suffit d’en apprendre un petit peu dans chaque domaine pour que vous puissiez vous lancer à votre tour.

Deuxième conseil, autre mythe à oublier selon Michael Gerber : toutes les entreprises prospèrent.

Le deuxième mythe que j’aimerais vous aider à démonter, car beaucoup pensent que toutes les entreprises se développent et que peu d’entre elles ferment leurs portes, c’est que beaucoup pourtant ne réussissent pas. Je vais vous dire quelque chose qui va vous surprendre : plus de la moitié des entreprises ne dépassent pas l’adolescence !

Alors, pourquoi ? Tout simplement parce que généralement, les entrepreneurs ne sont pas préparés à l’augmentation de leur chiffre d’affaires, parce qu’en fait, si le mot augmentation existe dans l’entrepreneuriat, c’est dans tous les domaines !

C’est-à-dire que tout augmente. La comptabilité, la finance, tout ce qui est papiers, administratif, etc. Vous allez en avoir de plus en plus. Et généralement, les personnes qui font face à ce type de problèmes voient leur entreprise régresser et parfois, je dirais même souvent, fermer ses portes.

Pour savoir si vous allez pouvoir passer ce stade de l’adolescence, demandez-vous simplement si vous vous êtes formé en tant qu’entrepreneur.

Témoignage :

J’aimerais partager avec vous une petite histoire qui m’est arrivée personnellement. À mes débuts, je ne souhaitais pas me former. Plus exactement, je ne souhaitais pas me former en payant, je me disais qu’on peut tout trouver sur internet.  Et c’est vrai, on peut vraiment tout trouver sur internet gratuitement. Mais voilà, au bout de six mois je me suis rendu compte que je n’avais aucun plan d’action. Que je n’étais pas passé à l’action ! Pourquoi ? Parce que je n’avais pas eu de plan concret et d’étapes concrètes à mettre en place. Alors, les conseils gratuits c’est très bien, mais je vous assure que si vous souhaitez vraiment mettre en place un vrai business, il va falloir acheter soit des livres, soit des formations, mais dans tous les cas il va falloir vous former sérieusement.

Donc, pendant six mois je ne me suis pas vraiment formé. Et au bout d’un moment je me suis dit OK, j’en suis toujours au même point, je vais peut-être commencer à investir. Et j’ai investi au début dans des livres, puis, comme j’étais vraiment intéressé par le fait d’en savoir plus, j’ai investi dans des formations en ligne. Tout simplement.

Donc, si j’ai un conseil à vous donner c’est : formez-vous en tant qu’entrepreneur et vous verrez que le reste vient tout seul. C’est le secret pour réussir dans le business.

Si vous devez tirer quelque chose de cette histoire, c’est tout simplement de laisser votre égo de côté et de vous former. Peut-être que vous vous dites oui, mais je n’ai pas à apprendre de cette personne… et c’est ce qui peut vous mener à votre perte. Laissez votre égo de côté et formez-vous ! C’est la première grosse étape à passer si vous souhaitez réussir dans tous les domaines de votre vie !

Troisième conseil de Michael Gerber : trouvez une thématique évolutive.

Le troisième conseil que Michael Gerber partage avec nous, c’est de trouver une thématique évolutive ou du moins intemporelle.

Qu’est-ce que cela veut dire ? Une thématique évolutive c’est tout simplement une thématique au sein de laquelle vous allez pouvoir améliorer vos produits grâce à vos retours clients. Alors j’ai une petite technique, que je ne partage pas souvent, mais là je vais vous la dévoiler. C’est tout simplement de demander à vos prospects, donc ceux qui n’ont pas encore acheté, pourquoi ils n’ont pas encore acheté. Je vous assure que cette technique est redoutable et que si vous le leur demandez, ils vont vous répondre. Vous allez pouvoir améliorer vos produits en conséquence et vous allez voir que vous allez faire un carton.

Quatrième conseil de Michael Gerber :  évitez la procrastination.

Alors, pourquoi ? Parce que, vous le savez peut-être, beaucoup de personnes hésitent à se lancer. Elles se disent que c’est peut-être risqué. Elles se donnent plein d’excuses. Mais voilà, c’est justement ça qui va vous faire échouer. La procrastination.

Essayez de visualiser votre projet à plus grande échelle. Et ce que je vous invite à faire, c’est de mettre en place de petites actions à faire, qui vont vous mener vers l’objectif convenu. Tout simplement.

Donc, mettez en place de petites actions et vous verrez qu’au fur et à mesure, vous allez vous rapprocher de plus en plus de votre objectif.

Cinquième conseil de Michael Gerber : mettez à jour vos objectifs.

Le dernier conseil émanant de ce livre et que j’aimerais partager, consiste à mettre à jour vos objectifs professionnels et personnels.

Et pourquoi faut-il les associer ? Parce que beaucoup d’entrepreneurs dédient tout leur temps à leur entreprise.  Et ensuite, ils se disent qu’ils aimeraient passer beaucoup plus de temps avec leur famille, leurs amis, etc.  Mais en fait, ils n’arrivent pas à se dégager le temps nécessaire pour profiter plus de leur vie privée. C’est pour cette raison que dans son livre, Michael Gerber recommande de jumeler les objectifs professionnels et personnels.

Donc, je vous invite à vous dire OK, qu’est-ce que j’aimerais dans la vie ? Est-ce que je souhaite voyager ? Avoir plus d’argent ? Est-ce que je souhaite voir plus souvent ma famille ? Avoir plus de temps ? etc.

Vous définissez tout ça étape par étape et ensuite vous avez simplement à associer les deux. Vie professionnelle et vie privée.  

Par exemple, vous exercez un métier en CDI, et vous souhaitez voyager. Si vous avez cinq semaines de congés payés tout comme ce que j’avais avant, vous ne pourrez voyager que cinq semaines dans l’année. Votre vie privée et vos envies sont subordonnées à vos contraintes professionnelles.

Je me souviens qu’il y a quelques mois, alors que j’étais encore salarié, je souhaitais avoir plus de temps libre, voyager, gagner plus d’argent, etc.  Eh bien justement, j’ai tout simplement adapté ces objectifs à mes objectifs professionnels. Je souhaitais avoir plus d’argent, plus de temps pour voyager, j’ai donc créé un blog, comme ça je travaille depuis mon ordinateur.  Et si je souhaite voyager, je peux partir, il me suffit de disposer d’une connexion internet.

Plan d’action

Avant de clore cet article, je souhaite partager avec vous une dernière chose…

Je vais vous donner maintenant un plan concret, pour réussir tout ce que vous voulez dans votre vie. Alors ça passe tout simplement par la création de votre business.  Mais ça peut également être dans d’autres domaines ! Car vous allez le mettre en place dans d’autres aspects de votre vie. Voici les étapes.

Première étape : formez-vous.

Donc le plan d’action commence par la première étape, qui consiste à vous former. Vous l’aurez deviné et ce n’est pas une surprise bien sûr. La formation c’est ce qui est de plus important. Donc première étape, formez-vous.

Deuxième étape, établissez une stratégie de marketing.

Ce que vous allez devoir mettre en place, c’est un plan d’action concret. Pour arriver, disons, d’un point A, à un point B, par exemple. Donc, ce que vous allez faire, c’est mettre en place de petites actions, qui vont vous mener au résultat souhaité.

Troisième étape : passez à l’action.

Et enfin, la troisième étape consiste tout simplement à passer à l’action. Parce que c’est bien beau de se former, c’est bien beau d’établir une stratégie, mais si vous ne passez pas à l’action, ce n’est même pas la peine !

Étude de cas, les questions à vous poser.

Nous allons éviter la procrastination et passer tout de suite aux exercices pratiques. Pour cela, je vous demande de réfléchir et répondre le plus honnêtement possible aux questions suivantes :

  • Vous vous voulez vous lancer mais avez-vous déjà votre thématique ? Est-elle évolutive comme le conseille Michael Gerber ?
  • Établissez un tableau et mettez en parallèle vos objectifs professionnels et personnels.
  • Réfléchissez à ce que vous devez entreprendre pour harmoniser les deux axes.

Les réponses à ces questions représenteront un premier pas vers votre liberté !

Pour en savoir plus

Vous souhaitez peut-être savoir comment créer une entreprise sans prendre de risque.

C’est pour ça que j’ai créé une formation 100% offerte de 4 vidéos, où vous allez en apprendre plus sur la création de petites entreprises sans prendre de risque. Dans cette formation, je vous montre de A à Z comment commencer à générer un complément de revenus. Sans risquer sa maison ou sa voiture, ou même son PEL. Vous verrez que petit à petit vous allez vous créer un véritable business, et peut-être pouvoir quitter votre job de salarié. Si vous êtes étudiant, vous allez pouvoir prendre votre indépendance.

Vous souhaitez accéder à cette formation 100% offerte ? Cliquez ici et on se dit à tout de suite de l’autre côté